Conseil d’administration

(1er juin 2016 au 31 mai 2018)

Liam O’Brien
Président
Université Carleton
(Ottawa, Ontario)
Trent Hilliard Université Dalhousie
(Halifax, Nouvelle-Écosse)
Lukas Swan Université Dalhousie
(Halifax, Nouvelle-Écosse)
Jeff Blake
Secrétaire
CanmetÉNERGIE, Ressources Naturelles Canada
(Oakville & Ottawa, Ontario)
Burak Gunay Université Carleton
(Ottawa, Ontario)
Danielle Monfet ÉTS
Montréal, Québec
Azam Khan Autodesk
(Toronto, Ontario)
Ted Kesik Université de Toronto
(Toronto, Ontario)
Bojan Andjelkovic BC Hydro
(Vancouver, Colombie-Britannique)
Karine Lavigne Hydro-Québec
(Shawinigan, Québec)
Alan Fung
Trésorier
Université Ryerson
(Toronto, Ontario)
Yuxiang Chen Université de Alberta
(Edmonton, Alberta)
Sebastián Carrizo RWDI
(Toronto, Ontario)

Liam (William) O’Brien, PhD est professeur adjoint et conseiller du nouveau programme de « conservation architecturale et ingénierie durable » à l’université Carleton; il est également le chercheur principal du laboratoire d’interaction humain-bâtiment (IHB/HBI). Le laboratoire d’IHB est une équipe d’environ dix chercheurs aux profils variés, en génie civile/mécanique/électrique, architecture et psychologie. Leurs champs d’intérêts incluent l’étude et la modélisation du comportement des occupants, le confort dans les bureaux et logis, et les mécanismes de contrôle adaptatif avancé. M. O’Brien a participé à l’élaboration de la tâche #40 du programme de froid et climatisation solaire de l’Agence internationale de l’énergie: « Towards net-Zero Energy Solar Buildings »; amenant la publication du livre « Design, Modelling, and Optimization of Net-zero Energy Buildings ». M. O’Brien oeuvre présentement à l’élaboration de la tâche de l’annexe #66 de l’IEA, ayant comme sujet «Definition and Simulation of Occupant Behaviour in Buildings».

Haut de page

Trent Hilliard

Haut de page

Lukas Swan, PhD, PEng, est professeur adjoint de génie mécanique à l’université Dalhousie, où il dirige le laboratoire de stockage d’énergie renouvelable et enseigne sur le même sujet. Il est impliqué à la fois sur les aspects commerciaux et la R&D d’un vaste ensemble de technologies alternatives et renouvelables. Sa passion est la génération, stockage et conversion efficace d’énergies renouvelables, dans le but d’éliminer l’utilisation des carburants conventionnels. Dr. Swan et son groupe de recherche se penchent sur le développement de technologies et techniques de stockage d’énergie pour permettre un plus grand usage d’énergies renouvelables dans le réseau. Le groupe effectue de la simulation énergétique pour les bâtiments résidentiels et commerciaux pour déterminer de nouveaux modèles de contrôle intelligents et étudier le phénomène de consommation de pointe. La majorité de la recherche appliquée du groupe est effectuée en collaboration avec des partenaires industriels et immédiatement mise en application dans le cadre de décisions techniques et de stratégies d’affaires. Dr. Swan a obtenu son B.Sc. de l’École polytechnique de Californie (Cal Poly SLO) et sa maîtrise—et doctorat—de l’université Dalhousie en Nouvelle-Écosse.

Haut de page

Jeff Blake est un ingénieur certifié de l’Ontario, avec une expérience en simulation et analyse énergétique du bâtiment, conservation énergétique du bâtiment, et développement de logiciels. Sa carrière dans l’industrie du bâtiment a débuté avec un stage coop pour une firme de conception/spécification, puis il s’est rapidement distancié des « calculs de sélection de systèmes de chauffage/climatisation faits à la main » en faveur d’approches automatisées à l’aide des tous premiers ordinateurs personnels disponibles sur le marché. Que ce soit en faisant partie des pionniers du développement du logiciel d’analyse énergétique « BESA » (Building Energy Systems Analysis) ayant détrôné la suite Meriwether dans les années 80 ou que ce soit dans la gestion et développement des outils canadiens modernes d’efficacité énergétique du bâtiment (HOT2000, HOT3000, EE4, CAN-Quest, etc.), Mr. Blake est resté un fervent partisan de l’amélioration continue des logiciels pour les chercheurs, concepteurs et praticiens canadiens. Mr. Blake a passé la majeure partie de sa carrière à travailler pour de petites firmes de génie dans le secteur privé, mais travaille maintenant pour le gouvernement fédéral, chez Ressources Naturelles Canada, en tant que chef de projet pour l’équipe d’Outils de simulation, au sein du groupe de Bâtiments et communautés durables. Mr. Blake est un ex-président d’IBPSA-Canada et un acteur dévoué de cette association depuis sa fondation en 2001.

Haut de page

Burak Gunay est un candidat au doctorat à l’université Carleton, sous la supervision des Drs. Liam O’Brien et Ian Beausoleil-Morrison. Dans le cadre de sa recherche, il étudie les méthodes de représentation du comportement des occupants par rapport aux contrôles et à la simulation d’efficacité énergétique des bâtiments. Il est l’auteur de plus de vingt articles et est récipiendaire de nombreux prix, tels que la médaille du sénat de l’université Carleton, la bourse doctorale CRSNG et la bourse Grant-In-Aid d’ASHRAE.

Haut de page

Danielle Monfet est professeure en génie de la construction à l’ETS. Elle détient un baccalauréat en génie mécanique et une maîtrise et un doctorat en génie du bâtiment de l’université Concordia qui avait pour thème le développement de modèles de simulation énergétique calibrés et le développement d’une nouvelle méthodologie pour effectuer le « ongoing commissioning ». Elle se spécialise dans la modélisation énergétique des bâtiments, l’efficacité énergétique des bâtiments et la remise au point « commissioning » en temps continu des systèmes mécaniques du bâtiment. Dr. Monfet s’intéresse à divers aspects de la performance énergétique, tels que la prédiction, calibration de modèles énergétiques de bâtiments, algorithmes d’auto-correction de systèmes de chauffage/climatisation/ventilation, l’amélioration de l’utilisation de la simulation énergétique dans la conception et opération de bâtiments, ainsi que la simulation énergétique dans le cadre du Building Information Modelling (BIM).

Haut de page

Azam Khan

Haut de page

Ted Kesik est un professeur de science du bâtiment à la faculté d’architecture et d’aménagement de l’université de Toronto. Complétant son premier cycle universitaire en génie civil à l’université d’Ottawa en 1983, il a poursuivi ses études aux cycles supérieurs jusqu’en 1992. En 1986, il obtient sa licence professionnelle d’ingénieur et a continué sa pratique dans le milieu de la science du bâtiment, l’intégration de systèmes de bâtiments et l’infrastructure d’aménagement paysager. Dr. Kesik a rejoint la faculté Daniels en 1999, où il enseigne maintenant l’architecture et l’aménagement, tout en menant sa recherche et en soutenant ses étudiants de cycles supérieurs.

Les intérêts de recherche du professeur Kesik sont la performance et durabilité de l’enveloppe du bâtiment, l’évaluation du cycle de vie, le développement durable et les bâtiments à énergie solaire. Dr. Kesik complète présentement le dernier segment de recherche dans le réseau stratégique du CRSNG sur les bâtiments intelligents à consommation énergétique nette nulle (BICENN), un programme s’échelonnant sur cinq ans et impliquant onze universités canadiennes financées par le Conseil de recherche en ingénierie et sciences naturelles. Le professeur Kesik est l’auteur d’une étude exhaustive de coûts-bénéfices pour le « Toronto Green Standard » et a co-rédigé le guide « Tower Renewal » dans le cadre d’un projet de recherche collaboratif examinant les effets de rénovations de l’enveloppe des tours d’appartements des années 1960-1980 sur la performance énergétique. Il est également affilié aux projets de recherche sur l’urbanisme durable du « Cities Centre » de l’université de Toronto. Plus récemment, Dr. Kesik a mis sur pied une équipe au centre de recherche sur l’aménagement afin d’expérimenter sur l’usage de toits verts et photovoltaïques et établir un protocole pour optimiser la performance de ces deux technologies symbiotiques.

Dr. Kesik continue d’offrir ses services de consultation aux bureaux d’architecture et aux organismes gouvernementaux. Il s’implique également dans la formation continue des architectes et ingénieurs praticiens. Impliqué dans plusieurs organisations de nature technique, il est auteur de nombreux livres, rapports, études et articles.

Haut de page

Bojan Andjelkovic est un ingénieur spécialiste du programme « Power Smart » chez BC Hydro, et exerce également le rôle d’évaluateur technique pour le nouveau programme de construction de BC Hydro. Il cumule plus de 18 ans d’expérience en conception, ingénierie et modélisation de bâtiment, localement et à l’international. Connaissant plusieurs logiciels d’analyse énergétique et de modélisation de performance du bâtiment, il a effectué de nombreuses études de modélisation pour divers projets. Faisant partie d’un groupe sélectionné de modélisateurs, il a été impliqué dans le développement et l’essai de programmes de modélisation intégrée IES VE. Présentement, il poursuit ses études doctorales à l’université de Nis, en Serbie. Bojan est un ingénieur certifié en Colombie-Britannique, accrédité LEED et certifié comme professionnel de la conception de bâtiments à haute efficacité énergétique.

Haut de page

Karine Lavigne est chercheuse et chargée de projet au laboratoire des technologies de l’énergie (LTE) de l’Institut de recherche d’Hydro-Québec depuis 2005. Elle travaille activement à accroître l’efficacité énergétique des bâtiments commerciaux et institutionnels grâce, entre autres, au développement d’outils de suivi en continu et de simulation énergétique. Karine a participé au développement du logiciel de simulation « SIMEB », une interface aux moteurs de simulation énergétique EnergyPlus et DOE2. Elle a publié plusieurs articles scientifiques en relation avec la simulation énergétique de bâtiments, la calibration de modèles ainsi que sur la gestion de la demande en puissance. Karine a effectué ses études de premier cycle en génie mécanique et de deuxième cycle en génie mécanique-Stockage thermique sensible et latent à l’Université de Sherbrooke. Elle est également membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec.

Haut de page

Alan Fung est le principal chercheur au « Centre for Urban Energy » (CUE) de Ryerson, sur le développement de systèmes de gestion et de régulation de la demande des systèmes de chauffage/climatisation/ventilation résidentiels. Le Dr. Fung est professeur adjoint à Ryerson et l’université Dalhousie, où il a co-fondé et géré le CREEDAC (Canadian Residential Energy End-Use Data and Analysis Centre) entre 1995 et 2005. Détenant un doctorat en génie mécanique de l’université Dalhousie, Dr. Fung possède plus de 15 ans d’expérience en recherche énergétique et supervise un programme de recherche vigoureux sur l’intégration de systèmes énergétiques dans un cadre bâti durable, dans les bâtiments zéro-émissions et les systèmes de production d’énergie avancés utilisant les piles à combustible.

Haut de page

Yuxiang Chen

Haut de page

Sebastián Carrizo

Haut de page